dimanche, 24 octobre , 2021

Cuidam : lutter contre le harcèlement au travail

La start-up de la semaine est Cuidam. Marie Sallaberry, cofondatrice de Cuidam nous a accordé une interview sur sa plateforme de lutte contre le...

Les derniers articles

Trouver un équilibre vie professionnelle et vie personnelle en freelance

Si elle en fait rêver beaucoup, la vie d’indépendant n’a pourtant rien d’évident. Pour trouver l’équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle, quelques règles sont à respecter. En effet, que l’on soit freelance à temps complet ou simplement en télétravail de manière périodique, travailler à distance demande une véritable organisation.

L’importance des horaires de travail lorsque l’on est freelance

Tout comme un salarié en entreprise, le freelance a tout intérêt à se fixer une certaine routine de travail. Débuter la journée à 8 heures, se laisser une pause le midi et terminer sa journée de travail à 16 heures, par exemple. Les lève-tôt préféreront se mettre sur l’ordinateur dès l’aube, quand les couche-tard préféreront le fermer plus tard. Peu importe. L’important, c’est de se fixer des horaires de travail « normaux », adaptés à la fois au rythme et aux objectifs du freelance. 

S’imposer des règles pour un équilibre vie professionnelle et vie personnelle

Hors de question d’émerger tous les matins à 10 heures et de rester en pyjama jusqu’au soir sous prétexte que l’on est freelance. Lorsque l’on travaille seul de chez soi, il est essentiel de s’imposer quelques règles pour faire la distinction entre les moments personnels et les moments professionnels. Pour cela, certains décident de se mettre au boulot dès leur premier café avalé. D’autres décident de s’habiller chaque matin comme s’ils se rendaient en bureau. L’idéal pour garder un équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle, c’est de se créer une véritable routine. 

Se délimiter un espace de travail, une règle indispensable

Contrairement au salarié, le travailleur indépendant ne possède pas de lieu de travail bien défini. Et en ce sens, il a très vite fait de bosser toute la journée assis sur le canapé, pire encore, dans le lit. Pour que ces espaces personnels le restent, il est essentiel pour le freelance de délimiter lui-même son propre espace de travail. Cela peut être une pièce à part entière de la maison, que l’on transforme en bureau. La table d’un café où l’on se sent bien. Ou encore un espace de coworking, idéal lorsque l’on recherche un cadre propice au travail.

Se garder des moments pour soi pour garder un équilibre vie professionnelle et vie personnelle

Être freelance, ce n’est pas avoir un contrat de 24h/24 au-dessus de la tête. Lorsque la journée de travail est terminée ou à la pause, on laisse l’ordinateur et le téléphone de côté. Hors de question de répondre à ses mails à 23 heures, ou de passer un dernier coup de fil pendant que l’on donne le biberon au petit dernier. Pour garder l’équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle, on pense aussi à prendre soin de soi et de ceux qu’on aime. 

Pour lutter contre l’isolement, on sort avec des amis et on s’inscrit à un club de sport. Histoire de remplacer un peu l’absence de collègues dont on peut vite souffrir en étant freelance. On décide de se laisser les week-ends de libre pour passer du temps en famille, et des jours de congés ici et là pour s’autoriser une véritable pause. 

Vous l’aurez compris, pour concilier vie professionnelle et vie privée lorsque l’on est freelance, il faut savoir séparer correctement ces deux temps bien distincts. Le plus important : se donner un cadre. Se fixer des règles adaptées et un rituel quotidien est la clé d’un bon équilibre de vie freelance.  

Margot Pyckaert

Latest Posts

Share via