samedi, 17 avril , 2021

Au moins 1 jour de télétravail semaine pour conjuguer performance et qvt

D’après un sondage réalisé par Génie des Lieux, 75% des Français souhaiteraient fonctionner avec un jour de télétravail par semaine au minimum. Ce cabinet...

Les derniers articles

Comment méditer au travail pour évacuer son stress ?

Pourquoi méditer au travail ? En France, de plus en plus de salariés se disent stressés au travail. Et pour ceux-là, les troubles du sommeil, maux de dos, troubles digestifs ou encore les maladies cardiovasculaires se joignent bien souvent à l’anxiété pour noircir le tableau. Face à cela, certaines entreprises ont décidé de mettre en place la méditation sur le lieu de travail. 

Pression, retard, fatigue, bruit, … au travail il n’est pas rare de se sentir submergé et stressé. Alors pour réussir à se recentrer et à positiver, la méditation se veut une précieuse alliée. Jean-Marc Gallet est professeur de yoga et anime des ateliers de méditation auprès de sportifs et de salariés en entreprise. Pour lui, « le yoga et la méditation apportent un véritable bien-être et peuvent déverrouiller énormément de choses ». 

Méditer au travail comme remède au stress

Exit les anxiolytiques et les antidépresseurs, la méditation au travail apporte un réponse naturelle pour réduire le stress au travail, on lâche prise. « Il faut arrêter d’être toujours dans la retenue », assure Jean-Marc Gallet. « Il faut savoir écouter son corps. Parce qu’à force de tout bloquer, on en paie la facture. » Une facture qui peut vite être très lourde, tant sur le plan physique que psychologique. Des cas graves, le professeur de Yoga en a vu passer. « Des personnes totalement bloquées, qui enchainaient les rendez-vous médicaux pour trouver d’où venaient leurs maux. » Et ce jusqu’au jour où elles se sont mises à méditer au travail. « En l’espace d’une à deux séances, les corps se sont débloqués. Quelques-unes en plus et les douleurs se sont totalement estompées. » 

Mode d’emploi pour méditer

Que l’on soit salarié en entreprise, en télétravail ou indépendant, il est on ne peut plus judicieux de se prendre quelques minutes par jour pour s’adonner à la méditation. Jean-Marc Gallet nous donne ses précieux conseils pour s’y mettre seul ou entre collègues. 

La position idéale : la position magique – c’est le nom que l’on lui donne – c’est lorsque nous sommes allongés sur le dos, les jambes pliées à 90°c et reposées sur une chaise. Les bras doivent être détendus, les mains posées au sol ou sur le ventre. 

Pendant la séance : il est important de se concentrer sur soi lors de la séance. Dans l’idéal, on la réalise dans le calme complet, sans musique. Et on essaie de ressentir son propre son, son propre corps. 

La respiration à avoir : la respiration doit être abdominale et non pas thoracique. Lorsque l’on vient au monde, nous avons ce reflexe que nous perdons en grandissant. Le principe ? Inspirer par le nez en gonflant le ventre, puis expirer par la bouche en rentrant le ventre. 

La durée d’une séance : Il faut compter au minimum 5 minutes de méditation au travail par jour pour être entièrement détendu. L’idéal pour enlever le stress que l’on a au travail, c’est de réaliser une séance de 10 minutes. 

Si s’allonger sur son tapis à côté du bureau n’est pas habituel dans le système français, il est pourtant important de s’autoriser des moments de méditation au travail. Pour évacuer son stress, quelques minutes par jour suffises. Alors on court s’acheter un tapis, et on motive les collègues pour le bien de tous. 

Margot Pyckaert

Latest Posts

Share via