vendredi, 24 septembre , 2021

Cuidam : lutter contre le harcèlement au travail

La start-up de la semaine est Cuidam. Marie Sallaberry, cofondatrice de Cuidam nous a accordé une interview sur sa plateforme de lutte contre le...

Les derniers articles

Savoir dire “non” au travail et refuser certaines sollicitations avec tact

Savoir dire non est un indispensable du bien-être au travail. Les pressions sur les salariés ont tendance à s’accroître. Les exigences proviennent non seulement de la hiérarchie, mais peuvent aussi émaner de collègues ou d’équipes. Dans ce contexte, il est important de savoir comment refuser les sollicitations jugées abusives, et surtout, de le faire avec tact. Ce n’est pas toujours facile et les psychologues sont nombreux à révéler que nous ne savons souvent pas comment dire ‘non’. Un trait de caractère qui peut nous jouer des tours au bureau, où l’on a vite fait d’être taillable et corvéable à merci.

Savoir dire ‘non’ : un exercice difficile, mais salutaire

Nous pouvons avoir à refuser des sollicitations professionnelles dans de nombreuses circonstances. Ainsi, la demande peut émaner de nos collègues, des équipes, mais aussi du manager. Dans ce dernier cas, la difficulté dans le fait dire non est liée à une question de hiérarchie et le plus souvent à la peur d’être mal perçu, voire sanctionné.

A l’inverse, lorsqu’il s’agit de dire ‘non’ à un collègue, la situation est différente et met davantage en jeu des motifs affectifs ou émotionnels. Beaucoup d’entre nous ont été éduqués à faire plaisir à nos parents en leur obéissant, quelle que soit la demande. Il n’est pas rare que l’on reproduise ce type de comportement au travail, surtout lorsque le demandeur est susceptible d’exercer une forme de chantage affectif. Dans ce cas, savoir dire non est plus difficile.

Les pressions qui peuvent s’exercer dans les équipes sont de même nature que celles qui s’exercent entre collègues, mais elles sont démultipliées par le biais de la dynamique de groupe. Difficile de refuser ce que demande le plus grand nombre !  Ou alors, il va falloir apprendre à s’affirmer.

En tout état de cause, il ne faut pas oublier que si vous choisissez de dire ‘non’, c’est aussi, et surtout pour être disponible pour d’autres tâches et pouvoir vous concentrer pleinement sur vos priorités. Le temps n’étant pas extensible, chacun doit faire des choix. Et c’est sur ce point que le bât blesse généralement.

Pour toutes ces raisons, donc, il est important de savoir dire non.

Comment refuser avec tact ?

Face au supérieur hiérarchique, il va souvent falloir faire preuve de tact pour pouvoir refuser la demande qu’il vous fait de manière insistante. En d’autres termes, savoir dire non au travail est une compétence qui relève pour beaucoup de la psychologie, voire de l’empathie. Il faut aussi avoir conscience que lorsqu’on est en présence d’un supérieur manipulateur, la tâche n’est pas simple.

La méthode de base pour savoir dire ‘non’ consiste à apprendre à s’affirmer. Seule une personnalité solide, confiante dans ses compétences, est capable de développer une argumentation de nature à prouver que la demande insistante relève de l’abus ou qu’il y a des tâches plus importantes à accomplir. Lorsqu’on ne souhaite pas affronter son manager, on peut aussi suggérer que la mission soit reportée ou les délais allongés. On est alors dans le domaine de la négociation.

Dans tous les cas, il est bon d’être factuel et précis, de ne pas verser dans l’émotionnel qui fragilise. En même temps, les besoins du salarié doivent être pris en compte et donc pouvoir être exprimés avec clarté. Ainsi, lorsqu’on ne peut pas rester à une réunion annoncée en dernière minute parce qu’on n’a pas pu prévoir la garde de son enfant, il ne faut pas hésiter à en faire part au manager ou aux collègues.

Enfin, n’oublions pas que les clients peuvent, eux aussi, avoir des exigences disproportionnées ou solliciter un professionnel au mauvais moment : la meilleure solution consiste à le leur faire comprendre avec tact, mais en promettant de les recontacter ou de prendre en charge leur demande le plus rapidement possible.

Anne Spicher

Latest Posts

Share via