mercredi, 8 décembre , 2021

Cuidam : lutter contre le harcèlement au travail

La start-up de la semaine est Cuidam. Marie Sallaberry, cofondatrice de Cuidam nous a accordé une interview sur sa plateforme de lutte contre le...

Les derniers articles

Cuidam : lutter contre le harcèlement au travail

La start-up de la semaine est Cuidam. Marie Sallaberry, cofondatrice de Cuidam nous a accordé une interview sur sa plateforme de lutte contre le harcèlement au travail. Le harcèlement au travail est un facteur à prendre en compte aujourd’hui pour améliorer la qualité de vie au travail et la productivité de ses salariés.

Qu’est ce que Cuidam ?

Cuidam est la solution pour prévenir et lutter contre le harcèlement en entreprise. Leur mission est d’accompagner les entreprises et organisations dans la prévention et le recueil des alertes de harcèlement ou de comportement inappropriés au sein des entreprises. Témoins ou victimes ils peuvent lancer une alerte, qui sera transmise à ce qu’on appelle un référent. Ce référent peut être interne (nommé par le comité de direction de l’entreprise) ou externe à l’entreprise (consultant de ressources humaines ou psychologue du travail partenaire). En effet Cuidam est un espace sécurisé, bienveillant et rassurant où les alertes peuvent être lancées anonymement. Cet outil permet de libérer la parole des salariés afin qu’ils se sentent sécurisés et accompagnés par leurs référents.

“Ensemble, sécurisons la parole” 

Cette baseline représente la mission de Cuidam. L’outil apporte également aux entreprises la possibilité d’agir en faveur du bien-être de leurs salariés grâce à un outil de prévention et d’action.

Les membres fondateurs et l’histoire de Cuidam

Cuidam compte 4 membres fondateurs :

  • Marie Sallaberry 
  • Liam Donne
  • Quentin Sebire
  • Helena Belaïd

Tous les quatre ont suivi des formations au sein de l’école de communication Sup de Pub Bordeaux. Marie et Helena ont suivi un Master 1 et Master 2 en “Stratégie des Marques et communication RSE”. Liam a suivi un master en “Direction artistique” et Quentin en “UX Design”. Par le biais de leurs expériences professionnelles, stages, CDD, CDI ils ont été confrontés à la réalité et aux différents aspects des entreprises.

L'équipe de Cuidam

Dans le cadre d’un master 2, Helena et Marie avaient la consigne de créer un projet professionnel, celui de créer une startup innovante. Ayant déjà eu de l’expérience dans une start-up spécialisée en qualité de vie au travail, c’est tout naturellement que le thème du harcèlement devait être le cœur même de leur start-up. Liam et Quentin ont adhéré au projet. Après plusieurs mois de recherches juridiques, l’équipe a eu la chance d’intégrer la promotion 2021 du Startup Studio, un organisme qui accompagne les étudiants dans la création de leur projet. Par la suite, ils ont été incubés à l’INSEEC Bordeaux pour pouvoir lancer Cuidam dès janvier 2021.

L’histoire du nom : Cuidam

C’est toujours compliqué de trouver le nom idéal pour sa start-up. Cuidam est un nom juridique qui désigne une personne dont on ne peut pas, dont on ne veut pas dire le nom. Ce qui permet d’introduire l’aspect anonyme de la plateforme. La personne est protégée et tant que son anonymat n’est pas levé son référent n’a pas accès à son nom. Cuidam vient également du verbe “cuidar” qui signifie “prendre soin” ou “veiller” en espagnol et portugais. Cela permet de montrer l’aspect prévention et de mieux qualifier les champs d’actions de la plateforme.

La charte d’engagement

Une charte d’engagement va bientôt être mise en place grâce à l’aide d’un psychologue du travail. Cette charte sera signée par les partenaires et clients de la plateforme. Cette charte engage les signataires à prendre à cœur la lutte contre le harcèlement et les agissements inadaptés dans leur structure. Mais aussi de s’engager dans l’amélioration du bien-être des salariés. Cette notion d’engagement est en lien avec tout ce que fait Cuidam actuellement.

Un outil plein d’avenir

Actuellement en phase pilote, la première version de la plateforme Cuidam est presque prête. Ils sont aujourd’hui en discussion avec un CSE qui a 3 000 salariés. Ce premier client permettra l’amélioration de la plateforme afin de développer par la suite une deuxième version. Comme toute startup, ils ont besoin de fonds. D’ici quelques semaines ils lancent une campagne de crowfunding. Par la suite, ils souhaiteraient capter des investisseurs ou un fond d’investissements afin de les accompagner dans leur aventure. Cuidam est accompagné par des spécialistes : psychologue du travail, consultant en ressources humaines et beaucoup d’autres partenaires. Cet accompagnement leur permet d’agrandir leur communauté. Ces partenaires sont essentiels car ils apportent leurs connaissances juridiques ou psychologiques qui entourent la notion complexe du harcèlement au travail.

Plus qu’un outil une aventure

Afin de rendre optimale la plateforme, ils souhaitent l’améliorer tous les ans. Les premiers clients de Cuidam, considérés comme partenaires du lancement de la plateforme pourront bénéficier de tarif préférentiel. Par la suite, la plateforme a vocation à se développer et à proposer des formations dispensées par des prestataires externes. Elles sont à destination des référents, des salariés et des managers. Cuidam travaille avec des écoles d’enseignement supérieur et espère pouvoir travailler avec l’enseignement public.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la plateforme Cuidam, cliquez ici.

Margaux Fusilier

Latest Posts

Share via