vendredi, 24 septembre , 2021

Cuidam : lutter contre le harcèlement au travail

La start-up de la semaine est Cuidam. Marie Sallaberry, cofondatrice de Cuidam nous a accordé une interview sur sa plateforme de lutte contre le...

Les derniers articles

Un siège ergonomique au bureau : pour quoi faire ?

Quand on passe plusieurs heures par jour assis sur une chaise de bureau, face à un écran d’ordinateur, le dos est particulièrement sollicité. De nombreux professionnels souffrent ainsi de douleurs auxquelles ils ne prêtent pas toujours autant d’attention qu’elles en mériteraient. Souvent, lorsque la douleur devient suffisamment intense pour qu’on pense à consulter, le problème est déjà installé, et plus difficile à prendre en charge. Mieux vaut prévenir que guérir, c’est la raison pour laquelle il est recommandé de se pencher sur la question des sièges ergonomiques au bureau.

D’où proviennent les problèmes musculo-squelettiques au bureau ?

Les tensions et douleurs musculo-squelettiques au poste de travail peuvent affecter plusieurs articulations. Les plus à risque sont les cervicales, mais aussi les épaules. Certaines personnes souffrent du dos, d’autres ont tendance à sentir des tensions dans le nerf sciatique. Enfin, manipuler un clavier ou une souris peut contribuer à des douleurs dans les mains et les bras.

Souvent, la souris et le clavier sont livrés avec une mise en garde, ce qui devrait suffire à nous mettre la puce à l’oreille. Dans l’idéal, l’employeur devrait d’ailleurs effectuer une information à destination de son personnel, ce qui est plutôt rare aujourd’hui.

Mais d’où proviennent ces troubles, qui peuvent provoquer de réelles douleurs si on n’y prend garde et que la situation perdure ?

Tout d’abord d’une mauvaise posture, et c’est là qu’intervient le siège ergonomique au bureau, dont l’objectif est de vous permettre d’adopter une assise respectueuse du dos. Mais aussi de tensions et de mouvements répétitifs.

Qu’est-ce qu’un siège ergonomique ?

Il n’existe pas de définition stricte d’un siège ou d’un fauteuil ergonomique. Il est néanmoins possible de fixer quelques principes. Cela vous permettra d’effectuer une première sélection. Mais en bout de course, c’est votre confort qui prime et vous devez surtout vous sentir bien dans votre fauteuil de bureau ergonomique.

Développés en collaboration avec des spécialistes, les sièges de bureau actuels visent à vous assurer une assise dynamique, vivante ou mobile, ce qui soulage la colonne vertébrale et surtout, les tensions musculaires.  Le siège de bureau parfait devrait pouvoir s’adapter à chaque mouvement du corps et le soutenir dans ses positions.

Vérifiez si le siège ergonomique dispose d’un dossier dynamique, qui suit vos mouvements et soutient le haut du corps. La présence d’un support lombaire constitue un plus indéniable si vous avez besoin de soulager la colonne. Ce soutien doit être réglable en hauteur, pour s’adapter à votre morphologie. Le dossier, quant à lui, doit être positionné au niveau des épaules.

Les meilleurs sièges ergonomiques permettent de régler la profondeur de l’assise. Le réglage en hauteur doit être possible, de manière à ce que vos pieds touchent le sol et que la circulation sanguine soit assurée de manière optimale. Le rembourrage doit limiter les zones de pression.

Armé de ces informations, vous allez pouvoir exiger de votre employeur un siège ergonomique digne de ce nom. N’oubliez pas de lui faire comprendre que vous serez moins absent ! Vous n’êtes pas conquis par les fauteuils de bureau ergonomiques ? Il existe aussi des sièges ergonomiques assis debout, très pratiques.

Anne Spicher

Latest Posts

Share via