samedi, 17 avril , 2021

Au moins 1 jour de télétravail semaine pour conjuguer performance et qvt

D’après un sondage réalisé par Génie des Lieux, 75% des Français souhaiteraient fonctionner avec un jour de télétravail par semaine au minimum. Ce cabinet...

Les derniers articles

À vélo au boulot

L’activité physique est bonne pour la santé. Pour lutter contre la sédentarité au bureau, de plus en plus de salariés optent pour ce moyen de transport entre leur domicile et leur lieu de travail. Écologique et tendance, le vélo fait de nouveaux adeptes, d’autant que différentes aides financières rendent son usage encore plus attractif.  Finis les bouchons qui vous font arriver systématiquement en retard ou la voiture qui refuse obstinément de démarrer ! Le vélo pourrait bien être le moyen idéal pour se rendre au travail.

Se rendre au travail à vélo ou comment joindre l’utile à l’agréable

Aller au travail à vélo est une excellente alternative à la voiture. Les salariés qui ont adopté cette solution déclarent saisir cette opportunité de rester en forme. Ils sont nombreux à apprécier de pouvoir se faufiler partout en ville, sans se soucier des embouteillages qui leur faisaient autrefois perdre leur sang froid. Que l’on opte pour un VTC ou pour un vélo à assistance électrique, il s’agit dans tous les cas d’un moyen de transport écologique. Les adeptes sont parfois des convaincus du développement durable et se révèlent très sensibles aux problématiques de la mobilité verte.

On l’aura compris : se rendre au travail à vélo est bon pour la santé et pour la planète. Mais les avantages ne s’arrêtent pas là. Le vélo est bon pour l’humeur et c’est un excellent moyen d’arriver détendu au travail, prêt à prendre à bras le corps les tâches quotidiennes. Faut-il craindre de perdre du temps par rapport aux transports en commun ? En réalité, c’est plutôt le contraire, puisqu’un vélo se gare aisément et qu’on n’a pas à tourner de longues minutes pour trouver un emplacement de parking.

Les entreprises qui soutiennent une mobilité respectueuse de l’environnement aménagent d’ailleurs souvent un espace sécurisé pour les deux roues.  

à vélo au travail

Les aides à l’utilisation du vélo pour se rendre au travail

Le gouvernement pousse les Français à adopter une mobilité douce et des moyens de transport respectueux de l’environnement. Le vélo entre évidemment dans ces catégories. Les initiatives de ces dernières années permettent d’ores et déjà de profiter d’espaces sécurisés à proximité des gares SNCF pour garer son vélo. Dans les grandes villes, les bornes de location de vélo se sont multipliées, facilitant l’accès à ce type de moyen de transport. Il y a donc de nombreuses solutions pour se rendre au travail à vélo, en combinaison avec le train ou pour l’intégralité du trajet. Certains salariés ont acheté un vélo neuf, mais la plupart sont allés au bout de la logique en optant pour un VTC d’occasion, rénové pour l’occasion. D’autres enfin s’essaient au pédalage en empruntant les vélos urbains dont se dotent de plus en plus de localités. 

Différentes aides financières viennent aussi changer la donne ; elles se veulent fortement incitatives. Ainsi,  l’employeur peut prendre en charge les frais liés au vélo de ses salariés dans le cadre de l’allocation mobilités durables. Cette allocation remplace l’ancienne indemnité kilométrique. Les conditions sont déterminées par une convention d’entreprise et peuvent donc changer.

D’autres aides peuvent se révéler intéressantes pour les salariés qui décident de se rendre au travail à vélo : il y a tout d’abord la Prime Vélo, versée par l’Etat pour l’achat d’un vélo à assistance électrique. Pourquoi s’en priver ? L’assistance électrique est d’ores et déjà en passe de révolutionner le petit monde du vélo, y compris sur des parcours de randonnée.

Enfin, un plan de 60 millions d’euros a été lancé dans le cadre du projet ‘Coup de pouce vélo’ afin de prendre en charge les réparations des cycles. Mais attention, ce dispositif s’achève le 31 décembre 2020. 

Anne Spicher

Latest Posts

Share via