vendredi, 24 septembre , 2021

Cuidam : lutter contre le harcèlement au travail

La start-up de la semaine est Cuidam. Marie Sallaberry, cofondatrice de Cuidam nous a accordé une interview sur sa plateforme de lutte contre le...

Les derniers articles

Les autotests Covid en vente en pharmacie

Depuis le 20 mars 2021, il est possible de se procurer des autotests en pharmacie. Alors que 1,5 million de ces tests de dépistage contre la Covid-19 ont été réservés pour les pharmacies et que 20 millions vont pouvoir être prochainement vendus par les officines, seuls 600 000 autotests ont été achetés selon la FSPF (Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France). Quelles sont les raisons pour lesquelles les Français ne raffolent pas de ces autotests ?

Quelle est la différence entre un autotest Covid et un test classique RT-PCR ?

L’autotest Covid est un test antigénique. Comme son nom l’indique, il peut être effectué seul sans l’intervention d’un professionnel de santé, contrairement au test RT-PCR. Un guide d’utilisation est fourni lors de l’achat pour savoir comment faire le prélèvement et lire les résultats. Seules les personnes asymptomatiques, non cas contact, ayant plus de 15 ans peuvent avoir recours à cette méthode. Le mode de prélèvement n’est pas exactement le même pour les deux tests. Pour l’autotest, l’auto-prélèvement nasal est moins profond que le prélèvement des tests RT-PCR (3 à 4 centimètres). Les résultats d’un autotest Covid sont visibles 15 à 20 minutes après, alors que pour le test RT-PCR c’est dans les 24h. Il est recommandé de répéter l’auto-test 1 à 2 fois par semaine. Car cela augmente les chances de le réaliser au début de la maladie, c’est-à-dire au moment où le virus est le plus présent et le plus facilement détectable, et surtout au moment où on est le plus contagieux. 

Attention : les autotests Covid sont un complément des tests déjà en place. Ils ne le remplacent pas. Ainsi, les personnes symptomatiques et les cas contact doivent continuer à se faire tester par RT-PCR ou tests antigéniques sur prélèvement nasopharyngé.

Les inconvénients de l’autotest Covid

Même si à première vue l’autotest Covid peut paraître pratique, il a certains inconvénients. Contrairement aux tests RT-PCR, depuis le 15 mai il est au prix 5,2 € et n’est pas pris en charge par l’Assurance Maladie pour le grand public. En revanche, ils sont pris en charge pour les aides aux personnes âgées et aux personnes handicapées afin de sécuriser leur activité en contact rapproché avec des personnes à risque de formes graves de la Covid-19 (services d’aides à domicile et les accueillants familiaux). La délivrance gratuite d’autotest sera assurée sur présentation d’un justificatif professionnel, dans la limite de 10 autotests par mois.

Leur efficacité remise en question ?

Malgré le fait que l’autotest Covid soit moins désagréable, leur efficacité dépend de leur réalisation. De nombreux faux négatifs sont à craindre en cas de mauvaise utilisation. Une question de la sensibilité des autotest Covid se pose également. Pour les patients asymptomatiques elle serait de l’ordre de 50 à 60%. Autrement il existe une chance sur deux pour que le résultat soit un faux négatif.

En résumé

En résumé l’autotest Covid :

  • Pour qui : toutes les personnes ayant plus de 15 ans asymptomatiques, non cas contact, souhaitant avoir un résultat rapide.
  • Comment : auto-prélèvement nasal.
  • Prix : 5,2 € à l’unité sauf pour les services d’aides à domicile et les accueillants familiaux sous présentation d’un justificatif professionnel.
  • Où s’en procurer : en pharmacie sans certificat médical.
  • Quand le faire : 1 à 2 fois par semaine

Margaux Fusilier

Latest Posts

Share via